Etats-Unis: Trump et Kerry en opposition sur la question israélienne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Donald Trump a envoyé un message sur Twitter mercredi 28 décembre, quelques heures avant un discours du secrétaire d’Etat américain sortant John Kerry sur le Proche Orient. Un message adressé à Israël : « Soyez forts, le 20 janvier arrive à grand pas », a indiqué le président élu, qui entrera en fonctions à cette date, alors que l’administration Obama fait actuellement de la question palestinienne son baroute d’honneur.

La semaine dernière, les Etats-Unis se sont abstenus lors du vote d’une résolution de l’ONU réclamant l’arrêt par Israël du développement des colonies juives de peuplement dans les Territoires palestiniens. Donald Trump s’était impliqué en amont pour empêcher ce vote, mais il n’avait pas réussi et la résolution était passée. Une situation inédite, puisque les Etats-Unis avaient jusqu’ici toujours utilisé leur veto dans pareille situation.

Cette position nouvelle de l’administration américaine sortante, qui quittera le pouvoir le 20 janvier prochain, le secrétaire d’Etat John Kerry l’a défendue de nouveau, mercredi 28 décembre lors d’un discours à Washington, tandis que Donald Trump a émis ses regrets. Dèsle vote de la résolution des Nations unies, le 23 décembre dernier, le futur 45e président des Etats-Unis regrettait d’ailleurs sur Twitter « un échec pour Israël aux Nations unies, ce qui rendra la paix plus difficile à négocier ».

rfi

Actualités connexes