En Mauritanie Les femmes occupent une place croissante dans les sphères de décision” Coordinateur du SNU

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

femme_voilee_oeil“En Mauritanie, les femmes occupent une place croissante dans les sphères de décision, comme l’a démontré leur engagement sans faille dans la mobilisation pour leur droit à la santé”, a informé Jean-Pierre Baptiste, coordinateur du Système des Nations Unies (SNU) en Mauritanie .

Le coordinateur s’exprimait à l’occasion de la célébration de la journée internationale des femmes qui coïncide avec le 8 mars de chaque année et célébrée sous le thème “Participation des femmes gage de développement” .
Il a regretté que “nombre de mauritaniennes restent encore aujourd’hui victimes de violences. Ces femmes, poursuit le coordinateur, ” ne bénéficient toujours pas pleinement de la protection offerte par la Convention sur l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’Egard des femmes (CEDEF) ni le renforcement de leur résilience face aux aléas de la vie demeure une question en suspens”.

Il a, aussi, réaffirmé l’engagement du SNU à accompagner le gouvernement mauritanien dans le sens du respect de ses engagements internationaux, notamment la levée à la réserve à la Convention sur l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’Egard des Femmes.

 

 

 

Alakbar

Actualités connexes