Emploi : la France va renforcer sa coopération avec la Mauritanie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

michel sapinPour Michel Sapin, ministre français du Travail et de l’Emploi, “il faut adapter la formation des Mauritaniens aux besoins et à l’économie de leur pays”.

“Notre coopération dans ce domaine ne s’est jamais arrêtée, mais nous allons la redynamiser, la renforcer pour aider la Mauritanie dans sa politique d’adaptation de la formation à son économie”, a déclaré M. Sapin à Nouakchott. “Il s’agit d’améliorer la qualité et l’efficacité de l’enseignement à tous les niveaux et de parvenir à une meilleure adéquation de l’offre et de la demande de formation”, a-t-il ajouté sans donner plus de détails. Bouclant une visite de trois jours en Mauritanie, le ministre français s’est ainsi exprimé à son homologue mauritanien, Ismail Ould Beddé Ould Cheikh Sidiya. Celui-ci a évoqué “la nécessité d’harmoniser les formations avec les besoins du marché mauritanien à un moment où la croissance du pays, très forte (plus de 6 %), permet d’envisager plus d’emplois qui ont besoin de qualifications mieux adaptées”. Citant l’ambassade de France à Nouakchott, l’AFP indique qu’en matière d’emploi, deux projets d’un coût total de 9,7 millions d’euros sont financés par Paris en Mauritanie. Ils concernent la formation technique et professionnelle et le secteur éducatif. Pour info, le ministre français avait auparavant rencontré dimanche le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, et son Premier ministre, Mohamed Laghdaf.

 

 

lepoint.fr

 

 

 

Actualités connexes