Elections municipales et législatives: le vote de l’armée risque de faire tache d’huile

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

soldiersLes forces armées et sécurité voteront pour les élections municipales et législatives le vendredi 22 novembre prochain et selon une source sécuritaire interrogée par l’Agence Tawary d’information, les services de l’Etat major général demandent à ce que les bureaux de vote soient à l’intérieur des casernes.Et ils précisent que seuls les journalistes et observateurs titulaires de badges établis par la CENI seront tolérés à accéder aux bureaux de vote.

Mais la commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée de superviser les élections n’a pas encore décidé, rapporte notre source.

A ce sujet, une source supposée informée et proche de l’une des principales formations de la COD a confiée à tawary.com que plusieurs centaines de soldats et officiers se sont inscrits sur les listes des bureaux du RAVEL qui ont été ouverts dans les bases militaires, où ils travaillent.

Selon un analyste, “le vote de l’armée risque de faire tache d’huile et l’après 23 novembre en dira plus“.

 

Tawary

 

Actualités connexes