Elections-La Ceni n’est pas au point

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

La commission électorale nationale indépendante parait bien dépassée par les événements liés aux scrutins dont elle a la charge la supervision. Outre les couacs enregistrés sur sa composition et ses malheureuses initiatives dans la prorogation des délais impartis au dépôt de candidature, la Ceni qui se targue d’avoir prévu l’inscription à distance sur la liste électorale, n’a même de site actualisé.

Son site et sa vitrine pour les usagers pour s’informer du processus électoral qu’elle supervise affiche des informations dont les plus fraiches remontent au dernier référendum d’aout 2017.

A quelques semaines de sa mise en place, ce déficit d’une communication se résumant à des communiqués diffusés par l’agence mauritanienne d’information (Ami) entame aussi la crédibilité d’une structure destinée à garantir la transparence des scrutins prévus.

Mauriweb

Actualités connexes