Ebola : Le Sénégal sommé d’ouvrir ses frontières avec la Guinée

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

macky_sall_32La désignation de Macky Sall comme président du groupe de contact au Burkina Faso n’est pas la seule mesure prise lors du Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui s’est tenu, hier, à Accra (Ghana). La Cedeao a également enjoint les Etats, comme le Sénégal, qui avaient fermé leurs frontières avec les pays affectés par le virus Ebola (comme la Guinée Conakry), de les ouvrir.

Cette injonction s’adresse, note «Le Quotidien», à la Côte d’ivoire et au Sénégal, pays frontaliers du Libéria et de la Guinée affectés par le virus, qui avaient pris ces mesures de fermeture de leurs frontières pour minimiser la contagion.

Il a été jugé que ces mesures violaient l’une des dispositions les plus sacrées de la Cedeao, à savoir la libre circulation des personnes et des biens. Le Sénégal devra alors incessamment rouvrir ses frontières aux Guinéens. Une décision qui était resté en travers de la gorge du président Alpha Condé qui ne cessait de lancer des piques à son homologue Macky Sall.

Actualités connexes