Discours de Mohamed Ould Abdel Aziz – 3ème sommet arabo-africain

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

aziz_200_200 100Le Président de la République: “La Mauritanie veillera à continuer à jouer pleinement son rôle dans le maintien de la sécurité dans le Sahel et Sahara”

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a réaffirmé au cours de la séance d’ouverture du 3ème sommet arabo-africain dont les travaux ont été ouverts mardi à dans la capitale de l’Etat du Koweït, que la “La Mauritanie veillera à continuer à jouer pleinement son rôle dans le maintien de la sécurité dans le Sahel et Sahara”
Il a également ajouté dans son discours que la Mauritanie à encouragé l’investissement étranger en général et arabe et africain en particulier, à travers la création d’une zone franche à Nouadhibou, notre capitale économique, et l’adoption d’un code d’investissement incitatif

Voici une traduction intégrale de ce discours: 
“Votre Altesse l’Emir Cheikh Sabah Al Ahmed Al
Jaber Al Sabah, Emir de l’Etat frère du Koweït, Président du 3ème sommet afro-arabe, Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs,
Il m’est particulièrement agréable d’exprimer mes
vifs remerciements et ma profonde gratitude à l’endroit de mon Frère, Son Altesse l’Emir Cheikh Sabah Al Ahmed Al Jaber Al Sabah, et à travers lui, au gouvernement et au peuple de l’Etat du Koweït pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse dont nous sommes l’objet, ma délégation et moi-même depuis notre arrivée dans ce beau pays, le Koweït.
Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs,
Le Présent sommet afro-arabe organisé sous le
thème partenaires dans le développement et l’investissement se tient dans un contexte régional t international particulier.
En effet notre région est confrontée à des
défis majeurs dans le domaine de la paix, de la sécurité et du développement économique et social.
Au niveau international, les répercussions de
la crise économique des changements climatiques et des défis sécuritaires représentent toujours une source de préoccupations pour la communauté internationale. Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs,
Unis par la géographie et l’histoire, les arabes
et les africains ont bâti ensemble des civilisations brillantes qui ont contribué de manière significative, à l’évolution de l’humanité. Notre destin commun, à l’heure des grands
blocs politiques économiques, nous oblige aujourd’hui, à renforcer davantage nos liens de solidarité et de partenariat.
Et pour que notre région retrouve la place qui
fût la sienne et joue pleinement son rôle dans la paix et de la stabilité internationales, nous devons intensifier les échanges entre nos Etats et donner aussi un exemple réussi de la coopération 
Sud- Sud.
Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs,
La Mauritanie a constitué, à travers l’histoire et en raison de sa position géographique privilégiée, un pont d’échanges culturels dynamique entre l’Afrique et le monde arabe.
Les érudits de Chinguitty ont contribué à la diffusion
des valeurs de paix, de fraternité à travers le continent africain, contribuant ainsi à la mise en place d’un modèle unique de coexistence, de fraternité et de solidarité entre les peuples arabes et africains, et renforçant davantage les liens culturels, économiques et sociaux entre ces peuples.
Les villes anciennes bâties sur les parcours
caravaniers continuent à témoigner de la solidarité de ses liens. En effet, Majestés, Altesses, Excellences,
Mesdames et Messieurs
La Mauritanie a oeuvré, sans relâche, au cours
de ces 4 dernières années pour contribuer au règlement de plusieurs conflits régionaux au service de la paix et la sécurité internationale. Elle a également tenu à réactiver les organismes arabo-africains communs, tels que l’union africaine et l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal qui constituent un modèle de coopération entre les pays de la sous-région.
Notre pays à encouragé l’investissement
étranger en général et arabe et africain en particulier, à travers la création d’une zone franche à Nouadhibou, notre capitale économique, et l’adoption d’un code d’investissement incitatif.
Conscient du fait que la paix et le
développement sont indissociables, nous avons très tôt pressé les menaces terroristes à travers le renforcement de la justice sociale l’encouragement d’un dialogue avec les extrémistes, et l’affrontement avec force et détermination des groupes terroristes. Nous avons également lutté contre la criminalité transfrontalière et maitrisé notre état civil, en utilisant des outils biométriques ; et pris des dispositions à même de sécuriser les points de passage de nos frontières Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs
Le terrorisme constitue aujourd’hui le plus grand
défis pour les pays du Sahel et du Sahara, il ne sera éradiqué que par des efforts concertés des pays africains et arabes, et la mise en place d’une stratégie intégrée qui prend en compte les dimensions politiques sociales, économiques, culturelles et sécuritaires.
La Mauritanie veillera à continuer à jouer pleinement son rôle dans le maintien de la sécurité dans le Sahel et Sahara. Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs,
Les défis auxquels est confrontée notre région nous obligent à mettre en oeuvre la stratégie afro-arabe et le plan d’action conjoint 2011-2016 et à redynamiser les mécanismes de concertation et de coopération dans le cadre de notre vision globale pour répondre aux aspirations de nos peuples pour plus de solidarité et d’intégration.
Enfin, sous saluons l’initiative de Son Altesse , l’Emir Cheikh Sabah Al Ahmed Al Jaber Al Sabah, Emir de l’Etat du Koweït qu’il a annoncée aujourd’hui au profit de projets de développement dans notre sous-région pour un montant d’un milliard de dollars et le prix d’encouragement pour les recherches en matière de développement en Afrique pour un montant d’un million de dollars. Avant de terminer mon discours, je souhaite plein succès pour les travaux de notre sommet et je présente nos condoléances au gouvernement et au peuple libanais frères ainsi qu’aux familles des victimes qui ont péris dans l’acte terroriste barbare commis aujourd’hui dans la capitale Beirout. Je vous remercie, 
We Salamou
Aleikoum We rahmatoullahi Taala we barakatouhou.”

AMI

Actualités connexes