Direction Affaires pénitentiaires: O. M’Heimed n’est pas décédé par asphyxie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

prisonniersLe détenu de droit commun Houssein Ould M’Heimed mort dimanche à la prison centrale de Nouakchott «n’est pas décédé par asphyxie» a tenu a préciser un responsable aux Affaires pénitentiaires et pénales au Ministère de la Justice.

Selon des sources d’Alakhbar, Houssein Ould Mohamed, 19 ans, serait décédé par asphyxie après avoir absorbé du gaz lacrymogène utilisé contre des détenus salefistes qui s’opposaient à des gardes pénitentiaires.

Pour le responsable aux Affaires pénitentiaires et pénales, le détenu souffrait plutôt d’une bronchite chronique et il a été transféré jeudi au Centre Hospitalier National (CHN) où Il a été hospitalisé vu son état de santé délicat.

Le responsable a par ailleurs informé que son département a couvert les frais de soin du défunt qui remontaient à plus de 40 000 UM par jour

ALAKHBAR (Nouakchott)

Actualités connexes