Des syndicats menacent d’une année blanche à Nouadhibou

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

enseignantsCinq syndicats d’enseignement ont menacé d’une année blanche à Nouadhibou si les autorités ne répondent pas favorablement à leurs demandes de distribution de terrains à usage d’habitation et d’octroi de la prime d’éloignement.

Ces syndicats ont déclaré, lors d’une conférence de presse organisée dimanche soir, ont ajouté que si les autorités continuent à ignorer leurs doléances, l’année en cours risquent d’être « blanche ».

Le coordinateur régional du syndicat des enseignants du secondaire, Maaloum Ould Owbek, s’est dit étonné par l’attitude des autorités qui ont distribué des terrains à l’armée et en ont privé les enseignants.

Il a conclu en disant que tous les scénarios restent envisageables si les autorités ne répondent pas favorablement aux exigences légitimes des enseignants.

Actualités connexes