Des présumés disfonctionnements au niveau de l’hôpital national

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

hopital de NKTTLe centre hospitalier national (CHN) est en proie à d’importants dysfonctionnements, dus essentiellement au mauvais choix et à l’absence de contrôle des équipements importés, révèlent des sources internes à cette structure sanitaire de la capitale Nouakchott.

Un déficit des ressources humaines formées, particulièrement dans le domaine des examens en cancérologie est également déploré.

Des visiteurs des labos de l’hôpital national se sont vus retournés leur billet d’examen vierge, en raison du manque des équipements nécessaires à leur remplissage, indique-t-on.

Les examens en cancérologie restent parfois 4 mois dans les labos de l’hôpital et des retards sont enregistrés au niveau de la programmation des opérations chirurgicales, rapportent les mêmes sources.   Cette situation a considérablement affecté les performances de l’hôpital dont l’effectif des visiteurs est en nette régression.

Alakhbar

Actualités connexes