Des premiers mécontents de l’UPR démissionnent à Kiffa

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

demissionUn groupe tribal actif dans la capitale de l’Assaba Kiffa, mis au parfum mardi soir 22 octobre courant des noms des personnalités finalement investies par le parti au pouvoir pour défendre ses couleurs aux futures élections législatives a décidé de démissionner de l’UPR.

Le groupe composé de cadres et de notables de Laghlal a décidé de présenter une liste à ces échéances parlementaires au nom du parti El Wiam avec comme tête de liste l’ex secrétaire général du ministère des affaires étrangères et de la coopération Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Ould Ghaouth.

Le groupe démissionnaire de l’UPR compte coordonner avec l’ensemble communautaire des Ideou-Yche, représenté dans la liste frondeuse en préparation par Aicha Lalla Mint Sid’Ahmed Bakar, deuxième sur la liste.

La publication du parti au pouvoir de la liste intégrale et officielle de ses candidats pour les prochaines législatives a suscité des mécontentements dans certaines circonscriptions parlementaires où les insatisfaits tentent de s’organiser pour riposter vigoureusement à la négligence de leurs poids politiques et de leurs aspirations au changement.

 

Rapideinfos

 

 

Actualités connexes