Des militantes des droits humains demandent à ce que les assassins de Khady Touré soient punis

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

manifPlusieurs organisations non gouvernementales des droits humains soutenues parkadji_toure 123 plusieurs dizaines de personnes ont manifesté jeudi 31 octobre vers les coups de 11 heures devant le palais présidentiel de Nouakchott pour dénoncer le crime odieux dont a été victime Khady Touré, âgée de 6 ans.

Cette dernière a été enlevée, violée puis assassinée avant d’être abandonnée au bord de la mer par des bandits. C’est le dimanche dernier qu’elle a été enlevée près de chez elle à Kouva, un quartier de Nouakchott par une bande de malfrats, selon nos sources.

Les protestataires ont scandé des slogans dénonçant le silence des autorités sur les nombreux  , enlèvements, viols et crimes dont ont été victimes des innocentes.

En marge de cette manifestation, Toutou Mint Ahmed Jiddou, une militante et activiste des droits humains a déclaré à l’Agence Tawary d’information que cette marche a pour but d’appeler les autorités du pays à déloger les auteurs de ce crime crapuleux et de les traduire devant la justice et même les punir conformément à la loi.

 

http://tawary.com

 

Actualités connexes