Des islamistes radicaux surfaient sur des sites porno, la NSA les surveillait

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

nsaL’agence de sécurité américaine NSA a espionné la navigation d’islamistes radicaux sur des sites Internet pornographiques, a révélé mercredi 27 décembre leHuffington Post, qui cite un document d’Edward Snowden. Objectif : tenter de discréditer des musulmans extrémistes.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

C’est la dernière révélation en date d’Edward Snowden : la NSA a placé sous surveillance électronique six extrémistes musulmans qui sont d’ardents avocats de la cause jihadiste.

L’agence a ainsi découvert les faiblesses de ces individus : deux d’entre eux, par exemple, visitent des sites pornographiques, alors que d’autres détournent l’argent destiné aux caisses des islamistes. La collecte de ces détails peu flatteurs a pour objet de porter le discrédit sur ces propagandistes qui prononcent des discours enflammés en faveur du jihad.

Le document publié par le journal en ligne Huffington Post explique qu’en soulignant l’hypocrisie de ces individus, cela peut saper leur autorité. Toutefois, en dépit de leur sympathie pour al-Qaïda, aucun des six hommes espionnés n’a été impliqué dans un complot terroriste. Aucun ne vit aux Etats-Unis, même si l’un pourrait avoir la nationalité américaine. On ignore si l’agence a rendu publiques ces informations pour salir leur réputation.

Stewart Baker, un ancien de la NSA sous George Bush, estime pour sa part qu’il est normal de vouloir discréditer des gens qui veulent tuer des Américains. « Après tout, dit-il dans un humour pince sans rire, il est plus humain de leur jeter la vérité à la figure, plutôt qu’une bombe. »

Actualités connexes