Démarrage des négociations intergouvernementales mauritano-allemandes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Les travaux des négociations intergouvernementales sur la coopération au développement entre la République Islamique de Mauritanie et la République Fédérale d’Allemagne ont débuté, lundi à Nouakchott, en présence d’un certain nombre de représentants de secteurs gouvernementaux.

Ces négociations qui ont lieu tous les deux ans sont considérées comme une occasion de définir les orientations générales de la coopération entre les deux pays, d’évaluer l’impact des projets exécutés et d’arrêter en commun de nouveaux projets, surtout après le doublement de l’enveloppe financière consacrée à cette coopération.

Dans un discours prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a remercié, au nom du ministre, le gouvernement allemand pour l’appui précieux qu’il ne cesse d’apporter à la Mauritanie.

Il a précisé que les relations profondes de coopération entre nos deux pays qui n’ont cessé de s’affermir et de se diversifier ont permis la réalisation d’importants projets dans des domaines aussi vitaux que l’environnement, la biodiversité, la gestion durable des ressources naturelles, la pêche, le secteur des mines, la bonne gouvernance, la démocratie, la société civile, l’administration publique et la formation professionnelle.

Il a ajouté que l’ensemble de ces secteurs ont vu la réalisation de projets structurants conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui trouvent leur concrétisation dans le programme mis en œuvre par le Gouvernement du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine.

L’ensemble de ces projets s’alignent parfaitement, a dit le secrétaire général, dans notre stratégie de la croissance accélérée et de la prospérité partagée (SCAPP), se disant certain que les négociations actuelles permettront de mettre en évidence le succès dans la mise en œuvre des projets et de formuler des recommandation constructives pour explorer de nouveaux horizons pour notre coopération qui doivent tenir compte des besoins des secteurs techniques et des priorités de développement telles que définies par le gouvernement.

Il a exprimé le souhait, dans ce contexte, pour une implication accrue des ministères dans la conception, le suivi et l’évaluation des projets afin d’améliorer la maîtrise par l’administration des projets et programmes.

Prenant la parole à son tour, Mme Bettina Horstinann, la Chef de la Délégation du ministère fédérale en charge de la coopération et le développement a indiqué que la Mauritanie est un partenaire important de l’Allemagne et que la coopération entre les deux pays s’est renforcée davantage grâce à la visite, le mois dernier, en Mauritanie, du ministre allemand de la coopération et du développement qui a mis en exergue la volonté des deux parties de donner une impulsion à leur coopération pour qu’elle englobe les différents domaines.

AMI

Actualités connexes