Débrayage à la Snim: La direction anticipe et punit les délégués

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

snimTrois délégués du personnel de la Snim ont été sanctionnés la veille de l’organisation par les travailleurs d’un débrayage pour réclamer leurs droits, a appris “mauriweb.info” de bonne source.

Les délégués concernés Ahmed Ould Abeily, Mohamed Salem Ould Bechar et Yahya Guèye seraient tous les trois concernés par les mesures de mise à pied de 8 jours. Selon les mêmes sources, les sanctions brandies par l’Administrateur directeur général viseraient à décourager les employés de la Snim quant à l’organisation du débrayage prévu demain. La Snim et ses employés, rappelle-t-on, avaient conclu fin 2014 un accord par lequel l’entreprise acceptait d’améliorer les salaires des employés et de les intéresser à la production. Cet engagement n’avait pas été respecté par l’entreprise et avait été différé pour janvier 2015 alors que l’entreprise avait fait un près de 15 milliards à une société privée et contribué à acheter des avions pour la MAI.  Face donc au refus de l’entreprise d’honorer ses engagements, les employés ont brandi la menace d’un débrayage de plusieurs heures sans toutefois écarter l’organisation ultérieure d’une grève générale.

Actualités connexes