arméee mali gaoUn accord militaire a été signé entre le Maroc et le Mali, durant la visite d’Etat que vient d’effectuer le Roi Mohammed VI à Bamako.

Les clauses de cet accord annoncé publiquement et cité par toutes les agences d’informations du monde entier, portent sur la construction par le groupe immobilier privé marocain, Alliance, de logements sociaux et des infrastructures de casernement pour les forces armées maliennes.

Les accords portent également sur des formations d’officiers comme cela se fait au Maroc, pour nombreuses armées étrangères.

Mais, le journal mauritanien Aray Almostenir (الرأي المستنير ), a rapporté lundi, dans un article intitulé : (Visite du Roi du Maroc au Mali : Entre les espoirs des maliens et les craintes des mauritaniens), que des clauses secrètes étaient dans l’accord militaire, scellé par Rabat et Bamako.

Selon la publication mauritanienne, les forces armées royales se chargeront en vertu de cet accord secret, d’assurer la formation et les entrainements, de la garde républicaine malienne, de la garde présidentielle et des forces spéciales du Mali.

Aray Almostenir, qui n’a pas cité de sources pour son information, poursuit en disant, que les FAR assureront des fournitures à l’armée malienne, d’équipements militaires et de matériels de combats sophistiqués.

L’éditorialiste de la publication mauritanienne a indiqué que la Mauritanie verrait d’un très mauvais œil, cette montée en puissance de la coopération militaire maroco-malienne, qui selon le journal, donnerait un franc avantage stratégique au Mali, au détriment de la Mauritanie avec laquelle, ils partagent une frontière allongée de 2000 Km.

 

Le Mag Maroc

Actualités connexes