Crise en Gambie: Le Président Aziz de la Mauritanie a quitté Dakar

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Les deux hommes se sont entretenus à l’Aéroport de Dakar en présence du président élu de la Gambie, Adama Barrow renseigne la télévision nationale sénégalaise.
Aucune information n’a filtré à l’issue de ces entretiens.
Quelque minutes après le départ du président Aziz, le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a regagné son palais.
Le président Aziz était arrivé à Dakar en provenance de Banjul où il a tenté de convaincre de Yahya Jammeh de céder le pouvoir à Adama Barrow alors qu’une opération militaire paraissait de plus en plus imminente.
A Dakar depuis dimanche, à la demande de la CEDEAO, le président élu de Gambie, Adama Barrow, doit prêter serment ce jeudi, fin officielle du mandat de Yahya Jammeh, vaincu lors de la présidentielle du 1er décembre après avoir passé 22 ans au pouvoir.

Le président de la République mauritanienne, Mohamed Ould Abdel Aziz, est arrivé à Dakar, mercredi un peu avant minuit en provenance de la Gambie, rapporte la RTS.
Il a été accueilli par son homologue sénégalais Macky Sall. Les deux présidents s’entretiennent à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar sur la situation en Gambie.

Le président élu Adama Barrow assiste à l’entretien, selon toujours la RTS.

Le chef de l’Etat mauritanien s’est entretenu plus tôt mercredi soir à Banjul avec le Président de la République de Gambie, Dr. Yahya Jammeh, rapporte l’Agence mauritanienne d’information (AMI) sans plus de précisions.

Le mandat du chef de l’Etat Yahya Jammeh est arrivé à terme ce mercredi à minuit.

Les militaires étaient censés intervenir en Gambie si à minuit, le président sortant Yayha Jammeh reste toujours dans sa logique de refus de céder le pouvoir à Adama Barrow.


Le colonel Seydou Maïga Moro, chef de la Force de la CEDEAO en attente avait confirmé l’imminence d’une intervention militaire à minuit en cas d’échec des négociations avec le président sortant.


Le chef d’Etat-major de l’Armée gambienne a annoncé que ses hommes ne se battraient pas contre les troupes africaines.


Dans un tweet, le président élu a déclaré : ’’Mes très chers gambiens, la présidence de Yahya Jammeh est officiellement terminée. La nouvelle ère pour la Gambie est enfin là’’

Actualités connexes