Conseillers des Affaires Etrangères (Cycle Supérieur, Promotions 2014) : Communiqué

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Nous, conseillers des affaires étrangères de la promotion 2014 (Cycle Supérieur), avons suivi le tiraillement qui a accompagné la déclaration annonçant les candidatures pour la présidence de l’Association des diplomates professionnels mauritaniens,

ses instances de direction, ainsi que les tentatives visant l’exaltation du sentiment d’appartenance aux promotions au détriment de l’homogénéité du corps des diplomates professionnels et leurs intérêts vitaux.

Cette situation a installé le lit d’une arène dominée par des rivalités hostiles, et par conséquent l’approfondissement de son abîme.

Dès notre adhésion à cette association, nous attendions qu’elle soit un cadre légal capable de fédérer les diplomates professionnels, traduisant leurs aspirations dans la réalité, et plus particulièrement sous le magistère du Président de la République son excellence Mr. Mohamed Abdel Aziz dont l’orientation marque la mise en place d’une nouvelle conception de la diplomatie, conception traduite par les politiques publiques sectorielles mises en agenda par le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération son excellence Dr. Isselkou ould Ahmed Izidbi.

Ainsi étions-nous favorables à tout appel que nous croyions être en mesure de pouvoir faciliter la réalisation de l’intérêt général des diplomates professionnels. En effet, la fin de mandat du bureau exécutif de l’association a mit au claire que la direction vers laquelle d’aucuns tentent désespérément d’orienter l’association ne milite guère dans le sens de consensus, de l’apaisement de même que l’homogénéité du corps des diplomates professionnels.

Aussi d’aucuns ont-ils été impassibles aux solutions consensuelles ainsi que les voies auxquelles il était fort possible de recourir dans le dessein de trouver un terrain d’entente. De ce fait, nous, conseillers des affaires étrangères de la promotion 2014 (Cycle supérieur), attirons l’attention sur la fragilité de ce tournant et déclarons :

1/ le retrait général de l’association des diplomates professionnels.

2/ Réitérons notre attachement à tout ce qui milite pour le développement de la diplomatie mauritanienne en exaltant l’impératif d’efficacité des diplomates professionnels.

3/ lançons un appel à l’endroit de tous les diplomates professionnels, leur demandant de se mettre au-dessus des tiraillements aussi bien qu’aux échanges d’accusations improductives dont tous sont priés de s’en écarter.

Conseillers des Affaires Etrangères (Cycle Supérieur, Promotions 2014)

Conseillers des Affaires Etrangères

Actualités connexes