Conférence-débat à Nouakchott, entre les organes d’information des pays du Maghreb Arabe..

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Conférence-débat à Nouakchott, entre les organes d’information des pays du Maghreb Arabe sur :

« le Rôle de la presse dans les pays cibles du terrorisme »

Conférence-débat à Nouakchott, entre les organes d’information des pays du Maghreb Arabe sur « le Rôle de la presse dans les pays cibles du terrorisme »

La capitale mauritanienne, Nouakchott, abritera le 15 mars prochain, une Conférence-débat entre les organes d’information des pays du Maghreb Arabe sous le thème « le rôle de la presse dans les pays cibles du terrorisme ».

Vont participer à ce Forum, des journalistes actifs des 5 pays du Maghreb arabe. Cette Conférence débat Inter-Presse Maghrébine, est organisé par le Journal indépendant POINTS CHAUDS.
D’autres journalistes qui manifesteraient leur désir de prendre part aux travaux de la rencontre sous-régionale sont les bienvenus, sous réserve de prendre contact avec la commission chargée de l’organisation à l’adresse du journal POINTS CHAUDS pour les besoins administratifs sur l’email : conference@pointschauds.info.

Le Forum est le premier de son genre à rassembler des médias issus des Etats du Maghreb Arabe pour débattre de sujets d’actualité dans un contexte des plus difficiles. Sur insistance de Points Chauds, cet exploit a pu bénéficier de la considération de tous.

Interrogé sur l’objectif du Forum maghrébin inter-presse, le Directeur Général du groupe de presse 6eme Sens Communication , éditeur de ‘’POINTS CHAUDS’’ et ‘’AL -HAQAIQ ‘’ le nouveau né du Groupe, édité en arabe, Moulay Najim Ould Moulay Zeine a précisé qu’il s’agit « de mettre en place un ensemble d’outils et stratégies méthodiques de nature à permettre à la presse régionale de faire front aux nombreux défis auxquels elle est confrontées ».

Et de poursuivre : « le but du forum est également de hisser la presse de sa position délicate et partisane d’entre le marteau et l’enclume ». Pour ce faire, il a évoqué la prise par l’ensemble des participants au Forum d’une série de mesures journalistiques destinées à mobiliser et sensibiliser les citoyens des Etats du Maghreb arabe sur les énormes dangers du terrorisme.

« Il est important que ce forum ne soit pas une rencontre de forme à laquelle prendront part des journalistes et acteurs de la communication, des directeurs de publications, des conférenciers de renommée dans le domaine objet du forum des 5 pays du Maghreb , a-t-il ajouté. Il faut qu’il soit aussi un événement dont les résultats pourraient servir aux autorités maghrébines aux fins de mettre en commun leurs efforts, sans pour autant chercher à limiter les libertés par des procédés antidémocratiques ».

Moulay Najim dira également que « l’objectif du forum est de rechercher “un angle équilibré” dans le traitement de l’information dans un contexte sécuritaire et politique maghrébin fortement marqué par la présence de groupuscules terroristes, sans céder à la manipulation et tout en gardant le cap et tous les attributs d’une presse libre et responsable ». Il a ajouté que cette conférence-Débat devra servir de détonateur pour l’avènement d’un esprit de tolérance et d’éveil face aux différents défis et de message sage qui agira sur la sensibilité journalistique.

« Rôle de la presse dans les pays cible du terrorisme »

En réponse à cette question, Moulay Najim a dit «en reponce à cette question, c’est lancer un appel perçant d’éveil et de prudence aux journalistes de la région. L’’objectif serait de sortir de ces assises avec une stratégie pouvant contribuer à contrecarrer le danger qui guette la société maghrébine et son économie et à dégager et identifier les voies et moyens communicationnels pouvant concourir à sensibiliser les jeunes, lesquels constituent la frange la plus séduite par les discours extrémistes ».

Toujours dans sa réponse, Moulay Najim a précisé que « le Maghreb arabe est un ensemble géographique aux frontières poreuses dont les populations de diverses nationalités sont liées par des profonds rapports culturels et socioéconomiques ». L’Algérie et la Mauritanie disposent de vastes frontières qui sont exploitées par le Groupe Salafiste pour la Prédication et le combat a-t-il dit avant de souligner que la zone en question constitue un point géographique très stratégique pour les extrémistes, en raison aussi de sa proximité avec l’UnionEuropéenne, dont les pays sont des cibles par excellence.

Toujours dans ses réponses, Moulay Najim a évoqué le facteur idéologique qui pouvant se passer désormais de visa ou moyen de transport, il peut être largement médiatisé grâce à la prolifération des chaînes satellitaires et l’Internet ; ces deux moyens devenus très accessibles à n’importe quel point du monde a-t-il souligné.

A propos des conclusions et recommandations du Forum, il a précisé qu’elles seront transmises par la commission de suivi qui sera mise en place, à l’organisation internationale des journalistes arabes et la Fédération Internationale des Journalistes afin que toutes ces instances les inscrivent à l’ordre des travaux d’un Forum international organisé sur un thème parent à savoir « la Presse entre les lois universelles et les contraintes juridico-sécuritaires »

BOT

Actualités connexes