Communiqué de presse PAM

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

PAM_P_45LE PAM SOUTIENT LE GOUVERNEMENT DANS L’ELABORATION DE LA POLITIQUE NATIONALE D’ALIMENTATION SCOLAIRE EN MAURITANIE

 Le gouvernement Mauritanien, avec l’appui technique du Programme Alimentaire Mondial (PAM), a organisé un atelier de validation technique de la Politique Nationale d’Alimentation Scolaire (PNAS) le 27 Juin 2016. Cet atelier de validation constitue « un solide pas en avant pour l’alimentation scolaire en Mauritanie » selon le représentant du PAM en Mauritanie, Monsieur Janne SUVANTO.

« L’élaboration et la validation technique et politique de la PNAS constituent une bonne nouvelle pour les enfants des régions vulnérables en Mauritanie pour lesquels l’alimentation scolaire figure parmi les principales motivations de scolarisation et de maintien de l’enfant à l’école» ajoute-t-il.

Les programmes d’alimentation scolaire ont prouvé leur efficacité pour réduire la déperdition scolaire et l’absentéisme au sein des écoles et pour améliorer l’état nutritionnel des enfants. Les enfants qui bénéficient de ce de programme ont de meilleures chances pour achever le cycle de scolarisation de base, être en meilleure santé avec des répercussions positives sur leur capacités cognitives et physiques et leur productivité dans le monde du travail une fois devenus adultes. Indirectement, les programmes d’alimentation scolaires ont ainsi des répercussions positives sur le développement socio-économique du Pays et réduisent les coûts sur le système de santé et le système éducatif.

C’est ainsi que, face à la dégradation progressive des programmes de cantines scolaires depuis les années 1990, le gouvernement mauritanien a manifesté la volonté de se doter d’une politique nationale d’alimentation scolaire. En octobre 2015, avec l’appui technique du PAM et du Partenariat Mondial pour le développement de l’enfant (PCD), un diagnostic sur l’alimentation scolaire est établi en utilisant la méthode d’évaluation SABER (Approche systémique pour de meilleurs résultats en éducation) qui donnera lieu au plan d’action dont la Politique Nationale d’Alimentation est une des premières activités recommandée.

La PNAS constitue une réponse aux nombreux défis financiers et techniques que connait l’alimentation scolaire dans le pays. En particulier, le programme de cantines scolaires du Gouvernement de la Mauritanie, soutenu par le PAM, fait face à des ruptures de financement exposant des milliers d’enfants bénéficiaires aux risques  de sous-nutrition et de déperditions scolaire.

Dans ce cadre, la PNAS prévoit, vers l’horizon 2030, de garantir une alimentation scolaire durable à base de produits locaux nutritifs pour tous les enfants inscrits dans les écoles de l’éducation de base. Cette vision s’inscrit dans celle de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP), qui est en cours d’élaboration et deviendra le principal cadre de référence pour le développement économique et social du Pays, et  en ligne avec l’Objectifs de  Développement Durable 1, 2 et 4.

« Un repas scolaire coûte 100 UM par enfant » conclut Monsieur Janne SUVANTO. « Cela représente un coût minime par apport aux multiples retombées positives de l’alimentation scolaire sur la santé des enfants, leur avenir et le développement socio-économique du pays. »

Le PAM est la plus grande Agence humanitaire au monde combattant la faim dans le monde, fournissant une aide alimentaire pendant les urgences et travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et construire la résilience. Chaque année, le PAM assiste environ 80 millions de personnes vivant dans environ 80 Pays.

Actualités connexes