camara_mamdy_presse 1Nous avons appris tardivement hier soir 30 septembre dernier, aux environs de minuit, l’expulsion de l’aéroport de Nouakchott de notre confrère et secrétaire général du Club des Jeunes Journalistes Camara Mamady, d’origine guinéenne, exerçant depuis longtemps en Mauritanie.

Le confrère revenait d’un séminaire organisé en Algérie par le PANOS sur les questions migratoires.

Camara Mamady disposait d’un visa délivré par l’Ambassade d’Algérie en Mauritanie sur la base de l’invitation adressée par l’Institut Panos Paris au journaliste pour assister au séminaire précité.

De retour d’Algérie, la police mauritanienne lui signifiât sa carte de séjour en Mauritanie qui arrivait à expiration le même jour. Le confrère présentât toutes les justifications de son voyage professionnel, mais la police ne l’entendait pas de cette manière et e procédât immédiatement à son refoulement vers l’Algérie Nous nous inquiétons sur son sort et demandons aux autorités mauritaniennes, algériennes et guinéennes ainsi qu’à toutes les associations nationales et internationales de presse notamment la FIJ, RSF et le PANOS de bien vouloir procéder à son rapatriement en Mauritanie où il réside depuis des années.

La Rédaction

 

Le Rénovateur Quotidien (Mauritanie)

Actualités connexes