CNTM : Les employés licenciés de la Chinguitel contre les mesures répressives

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

La société Chinguitti expresso est déterminée à poursuivre sa mesure arbitraire concernant le licenciement des délégués de travailleurs. Cette mesure considérée comme une première de son genre dans la relation avec les délégués constitue un affront pour les travailleurs dans la société tout comme il s’agit d’une violation flagrante de la législation du travail.chuiguitel

Les travailleurs de la société ont dès l’annonce de cette mesure exprimé leur solidarité et leur compassion avec leurs collègues arbitrairement licenciés . Ainsi ont il signé en masse, la pétition invitant la société à revoir sa décision. Une pétition qu’ils ont déposée à la direction via le directeur des affaires administratives et des ressources humaines.

Ce dernier a maintenue la pétition pendant plusieurs jours avant de se résoudre finalement à la soumettre au directeur général sous la pression exercée par les travailleurs.

La direction n’a point répondu à cette pétition, plutôt en réaction contraire, celle ci annonce sa persévérance dans la décision, cherchant à élargir ses mesures répressives à l’ensemble des personnes ayant témoigné leur affection aux travailleurs licenciés.

Ceux-ci sont désormais attaqués pour des motifs erronés et différents tels que l’absence de bonne conduite, mauvaises attitudes et c…. ; De tels agissements ont conduit certains travailleurs à présenter leurs démissions citons en notamment le cas de la directrice du bureau du directeur général qui a été victime de vexations répétées. Une autre fonctionnaire au centre de communication a également démissionné après des sanctions infligées à son égard par la société .

Au même instant, la société Chinguitti expresso entreprend un recrutement clientéliste de nouveaux employés dont la source ne trompe personne ces jours ci. Il s’agit notamment, de personnalités influentes sans rapport avec la société dont font partie certains étrangers. A cette occasion nous condamnons fermement, ces pratiques abusives et méprisantes du respect de la loi tout comme nous réaffirmons :

-Notre détermination à ne pas rester les bras croisés devant ces injustices. Nous utiliserons tous les moyens offerts par la loi pour exiger de la société ,son retour sur ces mesures.

-Effectivement ,nous avons entamé la contestation sur le plan judiciaire qui a conduit à l’instant la présentation d’un avertissement adressée par un bureau d’avocats à l’endroit de la société concernant cette affaire de licenciement abusif.

Nous invitons les instances, les organismes de la société civile, les organismes syndicaux et ceusx des droits de l’homme à exprimer leur solidarité avec les employés de Chinguitel jusqu’à la satisfaction de leurs doléances et le rétablissement de leur diginité.

Actualités connexes