CAN 2015 : tension et guerre des nerfs avant Guinée Equatoriale-Mauritanie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

imageArrivée en Guinée Equatoriale pour y disputer son match retour des éliminatoires de la CAN 2015, la Mauritanie doit faire face à de nombreux désagréments causés par son hôte.
La guerre des nerfs a commencé entre la Mauritanie et la Guinée Equatoriale, alors que les deux équipes doivent s’affronter ce week-end à l’occasion du premier tour retour des éliminatoires de la CAN 2015. Vainqueurs sur leurs terres à l’aller (1-0), les Mauritaniens sont déjà arrivés à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, afin de préparer au mieux la rencontre.

Sauf que depuis leur arrivée, les hommes de Patrice Neveu doivent essuyer de nombreux coups bas. “Après les tracasseries à l’Aéroport , la délégation mauritanienne est arrivée à Malabo dans une ambiance délétère et froide”, rapporte ainsi nos confrères de mauritaniefootball, qui font le déplacement avec la délégation des Mourabitounes.

Déplacement longtemps remis en question puisque jusqu’au jour du départ de l’équipe, la guinée Equatoriale a refusé de délivrer un visa d’entrée à la délégation mauritanienne comme d’usage. Il a fallu l’intervention de la ‪Confédération africaine de football pour avoir le fameux sésame.

Sont aussi pointées du doigt les mauvaises conditions d’hébergement de la délégation. Et d’hébergement, il n’y en aurait pas pour l’heure. “Les Mourabitounes sont accueillis comme des prisonniers de guerre dans une caserne, un complexe sportif indigne du cadre hôtelier et des prestations hôtelières”, précise le média avant d’ajouter que le cahier des charges de la CAF n’est en somme pas respecté dans ces conditions. Face à cet “accueil” pour le moins particulier, les Mauritaniens ont décidé de changer de lieu d’hébergement pour disposer de structures adaptées à la préparation du match. Ambiance.

afrik Foot

Actualités connexes