Burkina Faso : Blaise Compaoré aurait fui vers le Togo

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

blaiseLe gouvernement a annoncé l’annulation du vote très controversée de la révision de la Constitution, mais les manifestants ne décolèrent pas !

Ils ont incendié le Parlement, le siège du parti présidentiel, des résidences de députés de la majorité. Le Président Compaoré aurait fui le pays pour se réfugier au Togo.

C’est un véritable chaos qui s’installe actuellement au Burkina Faso. Le régime de Blaise Compaoré a capitulé en annulant le vote de la révision de la Constitution, qui a provoqué les manifestations.

Cette mesure aurait permis au Président burkinabè de se maintenir au pouvoir en se présentant pour la Présidentielle de fin 2015. Alors même que la Constitution lui interdit de briguer plus de deux mandats. Or, il est au pouvoir depuis 27 ans, après un coup d’Etat contre Thomas Sankara, son ami.

Les manifestants ont incendié le Parlement après l’avoir pris d’assaut, ce jeudi matin, à 10 h (heure locale). Ils ont également incendié le siège du parti présidentiel qui se trouve à Bobo Dioulasso et la Mairie de la localité, la deuxième du pays. Bien que le régime se soit incliné face aux manifestants, ces derniers veulent aller plus loin. Ils veulent tout bonnement faire tomber leur Président.

Selon nos sources, le chef d’Etat Burkinabè aurait fui le pays pour se rendre au Togo. Cette information est encore à confirmer.

Afrik.com

Actualités connexes