Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Brakna: Scandale à Cheggar

0

elections 123A Cheggar, les forces politiques autres que celles de l’UPR ne décolèrent pas. Selon certains responsables de ces partis, le bureau chargé du recensement administratif à vocation électorale a commis une faute grave en allant recharger sa machine au domicile du général Mohamed Ould Megett. La mairie de Cheggar, où habituellement la machine était chargée, avait un problème ce jour là, expliquent les responsables locaux de la CENI que les membres de l’opposition ont saisis. Selon l’un de ces opposants : « Faire recharger la machine du recensement chez le général dont le frère, un professeur manie extrêmement bien l’outil informatique est tout simplement suspicieux et scandaleux. Rien ne nous garantit que le mot de passe que seul le responsable du bureau doit détenir n’ait pas été donné. Cela d’autant plus que la responsable du bureau est la fille d’une femme qui figure sur la liste municipale candidate parrainée par le général ». Pour les contestataires, l’argument avancé par les responsables de la CENI est tout simplement fallacieux. Mieux valait pour eux d’attendre le rétablissement de l’électricité que d’aller créer la confusion et semer la suspicion dans la maison d’un général clairement partisan.

 

Le Calame

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print