Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Boko Haram attaque une communauté nigériane, 100 personnes enlevées (survivants)

0

fillesBokoHaramEnviron 100 villageois ont été enlevés et six hommes âgés ont été tués lorsque des combattants de Boko Haram présumés ont pris d’assaut plus tôt cette semaine une communauté isolée dans l’Etat nigérian de Borno (nord-est), a appris Xinhua vendredi.

Au moins 97 hommes et adolescents sont portés disparus depuis l’attaque contre Doron Baga, une communauté située dans le secteur de Kukawa de l’Etat agité, ont confié des résidents ayant fui le village dimanche en raison de l’agression. Ces derniers sont arrivés à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, tard jeudi.

“Nous sommes de Doron Baga. Boko Haram a envahi notre village dimanche, a tiré sur nous et a incendié nos maisons. Les envahisseurs ont également enlevé des hommes jeunes et âgés, environ 97 d’entre eux, ont tué six hommes âgés et ont gravement blessé au moins cinq personnes”, a indiqué Talatu Abubakar, un survivant.

Une autre résidente, Halima Adamu, a affirmé que plusieurs des villageois ayant fui Doron Baga pendant l’attaque sont encore dans la forêt, tentant de faire leur chemin vers la ville. Elle a noté qu’en raison de la faillibilité du réseau de télécommunication dans l’Etat du nord, il est impossible pour les villageois de lancer des appels de détresse aux agents de sécurité.

Des sources de sécurité ont déclaré qu’une enquête a été lancée sur l’attaque et que des militaires ont été déployés pour ratisser la forêt et secourir les résidents piégés.

Le Nigeria lutte contre des défis sécuritaires grandissants, dont l’insurrection de Boko Haram. La secte a revendiqué l’enlèvement de plus de 200 lycéennes en avril et d’autres attaques dans le nord et le centre du pays d’Afrique de l’Ouest.

(Xinhua)

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print