BCI-Nouadhibou: Quatre personnes entendues dans une enquête de trou 70 millions d’ouguiyas

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

bciQuatre personnes dont trois employés de l’agence de la Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI), et un soi-disant homme d’affaires, sont entendues depuis vendredi à Nouadhibou pour la disparition de 70 millions d’ouguiyas des trésoreries de cette banque primaire dans notre capitale économique.

Les trois employés, deux jeunes femmes et un jeune homme, seraient accusés d’indélicatesse avec l’argent de la Banque. Selon certaines révélations, les employés de la Banque prêtaient audit homme d’affaires l’argent de la Banque pour le fructifier en contrepartie de dividendes qu’il leur verserait. L’affaire aurait éclaté lorsque l’homme d’affaires en question n’arrivait plus à honorer ses “engagements” y compris le montant initial lui-même. Un trou de caisse de 70 millions d’ouguiyas dans la trésorerie aurait été ainsi décelé dans un contrôle de routine. Ce manège était très usité jusqu’ici surtout au sein de l’Administration publique. Une enquête judiciaire a été ouverte et les quatre personnes détenues au Commissariat central seraient entendues sur cette affaire

Actualités connexes