Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Avant son sommet, l’Union africaine présente ses nouvelles ambitions

0

UALes ministres des Affaires étrangères de l’Union africaine (UA), réunis en sommet à Addis-Abeba, devraient adopter ce mercredi 29 janvier une longue série de résolutions qui seront soumises à la fin de la semaine aux chefs d’Etat du continent. RFI a pu se procurer le dernier projet de résolution qui compte cinquante pages et couvre à la fois le fonctionnement des nombreuses institutions de l’UA, ses programmes et son ambition pour les cinquante années à venir.

Premier point abordé : l’argent. Le budget 2014 s’élève à près de 400 millions de dollars dont 150 alloués aux frais de fonctionnement. L’UA appelle de nouveau ses membres qui doivent des arriérés à se mettre en règle sans tarder.

L’agenda 2063 de l’Afrique, chère à la présidente de la Commission Nkosazana Dlamini-Zuma, devra être finalisé à temps pour le prochain sommet au mois de juin. D’autres dates sont à retenir : le sommet Afrique-Japon du Ticad qui se déroulera au Cameroun en mai 2014 alors que la Guinée équatoriale accueillera le sommet Afrique-Turquie en novembre prochain.

Sécurité alimentaire

Dans ce document, pas un mot sur la Cour pénale internationale, contre laquelle l’UA est pourtant fâchée. L’Union africaine admet par ailleurs qu’elle peine à faire face aux situations humanitaires d’urgence et s’engage à adopter des mécanismes pour mieux venir en aide aux déplacés.

Le thème de cette année étant la sécurité alimentaire, l’UA incite les Etats membres à tenir leur engagement de consacrer 10% de leur budget à l’agriculture.

Dix pays entrent au Conseil de paix

Enfin dix pays font leur entrée au Conseil de paix et de sécurité de l’UA : le Burundi, le Tchad, l’Ethiopie, la Tanzanie, la Libye, la Namibie, l’Afrique du Sud, la Gambie, la Guinée et le Niger. La candidature de l’Angola au siège de membre non permanent du Conseil de sécurité en 2016 est retenue, celle du Sénégal fera l’objet d’un examen ultérieur.

Les mesures et prises de position politiques sur les conflits en cours seront annoncées dans la soirée lors d’un conseil de paix et de sécurité de l’Union.

 

 

Rfi

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print