Au moins 80 disparus après l’explosion d’un train au Québec

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Un train de marchandise transportant du pétrole brut a déraillé samedi matin alors qu’il traversait le centre-ville d’un bourg du Québec, engendrant un vaste incendie qui a ravagé au moins une trentaine de bâtiments et nécessité l’envoi de pompiers américains.
Feu
Les autorités n’ont dans l’immédiat recensé aucune victime. Au moins 1 000 des 6 000 habitants de Lac Mégantic (250 km à l’est de Montréal) ont évacué leurs domiciles dans la nuit de vendredi à samedi, menacés par le brasier, selon les médias canadiens.

Des témoins ont raconté aux télévisions que le convoi de la compagnie The Montreal Maine & Atlantic arrivait à toute vitesse dans cette ville lorsque qu’il est sorti des rails, vers 1 h 20 du matin, heure locale

L’accident a créé un spectaculaire champignon de feu, suivi par un brasier, toujours en cours. Des dizaines de pompiers des environs ont été dépêchés, y compris des équipes venant de l’Etat américain du Maine, tout proche, ont rapporté les médias locaux.

Le pétrole brut, qui était acheminé vers le littoral américain, s’est déversé dans la rivière traversant le centre-ville. On ignore dans l’immédiat l’étendue de la pollution.

 

Source: Le Monde (France)

Actualités connexes