Attaque Terroriste: Policier tué sur les Champs-Elysées : les forces de l’ordre, cibles privilégiées du terrorisme depuis 2012

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

TERRORISTE – Ce jeudi 20 avril, un policier a été tué lors de la fusillade survenue sur les Champs-Elysées. Un assassinat revendiqué par Daech qui vient funestement s’ajouter à une longue série d’attaques qui visent spécifiquement les représentants des forces de l’ordre.

Daech a exhorté ses sbires a frappé les forces de l’ordre. Abou Mohamed Al-Adnani, le porte-parole de l’EI,  visait dans ses prêches “les soldats des tyrans, leurs forces de police et de sécurité, leurs services de renseignements et leurs collaborateurs”. Un ordre funestement suivi par les terroristes depuis 2012.

Ce jeudi 20 avril, un policier a perdu la vie, tué par un assaillant sur les Champs-Elysées, deux autres ont été blessés. “C’est notre pays qui est attaqué, une nouvelle fois, les forces de l’ordre sont prises pour cible, encore aujourd’hui”, a déploré Matthias Fekl, le ministre de l’Intérieur.

Mars 2012 : Mohammed Merah assassine trois militaires
Quelques jours avant de tuer trois enfants et un enseignant dans une école juive, et d’être abattu par le Raid, Mohammed Merah assassine trois militaires, le 11 mars 2012 à Toulouse puis à Montauban le 15.

► Mai 2013 : un militaire agressé au cutter à La Défense
Le 25 mai 2013, un miliaire en faction à La Défense, près de Paris, est agressé à coups de cutter par un jeune de 22 ans converti à l’islam, Alexandre Dhaussy. Il affirmera avoir agi au nom de son idéologie religieuse lors de son arrestation quelques jours plus tard, mais sera par la suite déclaré irresponsable par la justice en raison de troubles psychiatriques.

► Décembre 2014 : attaque au couteau du commissariat de Joué-lès-Tours
Après avoir fait irruption dans le commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) en criant “Allahouakbar” (Dieu est grand), Bertrand Nzohabonayo , un jeune homme âgé de 20 ans né au Burundi, avait blesse trois policiers à l’arme blanche avant d’être abattu, le 20 décembre 2014.

Actualités connexes