ART: le gendarme des télécoms met en demeure les opérateurs

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

L’Autorité de régulation des télécommunications informe dans un communiqué rendu public jeudi 06 avril 2017 que des contrôles sur la qualité des services ont été réalisés du 20 février au 16 mars dernier.

A l’issue de ces contrôles, indique l’autorité, les opérateurs ont été mis en demeure de se conformer sous dix jours au cahier des charges.

Le rapport de contrôle a révélé que la mauvaise qualité de la téléphonie mobile touche 23 villes et localités dont 11 pour Mauritel, 7 pour Mattel et 5 pour Chinguitel.

Concernant la qualité des services 3 G, elle touche 15 villes et localités (4 villes et localités pour Mauritel, 8 villes et localités pour Mattel et 3 villes et localités pour Chinguitel).

L’Autorité rappelle qu’à défaut de se conformer aux mises en demeure les concernant, les opérateurs s’exposent aux sanctions prévues par la réglementation en cas de manquement au cahier des charges.

Rimeco

Actualités connexes