Après L’annonce De Sa « Mort »  La Maman  De Jammeh Réapparait et lui demande de céder le pouvoir à  Adama  Barrow avant la fin de son mandant.   …

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

 Plus nous avançons et plus l’entêtement du président sortant Yaya Jammeh à ne pas quitter le pouvoir s’accentue. Des défections de certains ministres et hauts cadres de l’administration ne sont que neige au soleil.

Pour preuve, Dakarposte tient de ses réseaux de renseignements établis en Gambie que le locataire de State House a reçu, en catimini, une délégation composée des membres de son gouvernement, des responsables de l’APRC le parti présidentiel et également Fatu Asombie Bojang sa mère et militante des premières heures (qu’un organe de presse avait donné pour …morte)  Après L’annonce De Sa « Mort »  La Maman  De Jammeh Réapparait et lui demande de céder le pouvoir à  Adama  Barrow avant la fin de son mandant.

Selon nos sources, cette entrevue qui a tiré en longueur a permis à Mister  Président d’informer ses pairs sur l’évolution de la situation nationale notamment les missions des différents chefs religieux sénégalais, marocains, mauritaniens qui l’ont honoré en venant l’écouter. Mais également sur la poursuite des pourparlers avec les experts de la CEDEAO toujours présents à Banjul pour trouver une solution à la crise.

Selon nos sources logées à Banjul, le président Jammeh a rassuré ses hôtes quant à une éventuelle intervention militaire des forces de la CEDEAO pour installer Adama  Barrow. La réponse de Jammeh a été claire car pour lui  » aucune intervention n’est à l’ordre du jour » et que les membres de la CEDEAO ne voudraient pas d’une escalade militaire dans la sous région déjà affectée par les crises malienne et Nigériane, même si certains va t’en en guerre continuent d’attiser le feu.

Qualifiant certains responsables de faucons qui souhaiteraient régler des problèmes personnels avec lui et jouant sur la communauté internationale pour continuer de le discréditer alors que la démocratie tant prônée souffre de carences dans leur propre pays.

À la fin de la rencontre où on notait la présence de certains bannis du régime de Jammeh comme l’ancien chef d’état Major Lang Tombon, des prières ont été prononcées par Fatu Asombie Bojang mère du président avec qui elle s’est enfermée pour continuer les discussions.

Actualités connexes