Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Algérie-Mauritanie : M. Grine reçoit le directeur général de l'agence mauritanienne d'information

0

yarbaLe ministre de la Communication, Hamid Grine, a reçu,  hier à Alger, le directeur général de l’Agence mauritanienne d’information (AMI), Yerba Ould Sghair, en visite de travail en Algérie.            L’audience s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère, Abdelkader Oulmi et du directeur général de l’agence nationale Algérie presse  service (APS), Abdelhamid Kacha.           A cette occasion, le ministre a invité les directeurs des deux agences à élargir leur coopération et à renforcer les échanges, notamment en matière  d’information. Dans la matinée, MM. Kacha et Ould Sghair ont signé un accord pour le développement de leur coopération dans différents domaines. 
Signature d’une convention de coopération entre l’APS et l’AMI L’Agence d’information nationale (APS) et l’Agence mauritanienne d’information (AMI) ont signé, hier à Alger, une convention pour le développement de leur coopération dans tous les domaines.             La convention a été signée par les directeurs généraux de l’APS, Abdelhamid Kacha et de l’AMI, Yerba Ould Sghair, au siège de l’APS.            Dans une déclaration à l’APS à l’issue de la cérémonie de signature, M. Sghair a précisé que la convention prévoyait “l’actualisation et l’élargissement  de l’accord existant entre les deux institutions à tous les domaines imposés  par les développements techniques et technologiques dans le monde”. Le directeur général de l’AMI a estimé que l’APS était une agence “pionnière, développée”, ajoutant que son agence pourra “profiter” de son expérience.  Concernant les perspectives de la coopération maghrébine (entre les agences de presse), M. Sghair a indiqué que l’AMI “est prête à coopérer “avec toutes les agences maghrébines en dépit de certains obstacles qui seront aplanis grâce à la volonté de ces institutions de développer la coopération entre elles”. Il a en outre indiqué que l’AMI “est une agence publique (…) qui traite l’information avec professionnalisme”. “Il est illogique et inacceptable de prendre une information qui concerne, par exemple, l’Algérie de l’agence d’information française ou allemande”, soulignant qu’il “y a des problèmes auxquels nous sommes confrontés en tant que pays comme le terrorisme et la sécurité, nous les appréhendons suivant les principes de fraternité et les positions diplomatiques qui régissent nos relations dans le traitement de nos informations”, a-t-il précisé. M. Sghair a visité les différents services de l’APS où des explications lui ont été données sur le fonctionnement de l’agence et les étapes franchies depuis sa création en 1961. elmoujahid (Algérie)

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print