Ahmed Samba, candidat APP pour la mairie du Ksar: «Au-delà de la commune, je vise la communauté urbaine de Nouakchott»

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

app_logo 123Ahmed Ould Samba est l’un des jeunes loups de l’alliance populaire progressiste (APP) de Messaoud Ould Boulkheir. Ce jeune brûle d’ambition, ce qui dérange certains cadres du parti.

Comme pour aller jusqu’au bout de cette ambition, il a demandé et obtenu son investiture pour la mairie du Ksar. Un vrai défi parce que, reconnaît-il, «ce quartier n’a jamais été le fief de notre parti.» L’homme reconnait don l’ampleur de la tâche qui l’attend. «J’aime m’imposer des défis difficiles», se plait-il d’avouer.

Et celui-là,, il entend le relever, non seulement avec son parti, mais grâce également à l’important carnet d’adresses, donc de nombreuses relations dont il dispose.

Conquérir la mairie du Ksar est son nouveau challenge, et cet ancien fonctionnaire du ministère des finances envoyé par le président de l’Assemblée Nationale et du parti APP, Messaoud Ould Boulkheir, à la HAPA où il se sentait à l’étroit vise très loin : « APP va gagner la commune du Ksar, ce qui va me permettre de candidater pour la conquête de la communauté urbaine.»

Comme l’appétit vient en mangeant, ce jeune cadre s’impose ce deuxième défi. En attendant, Ahmed Samba qui a de l’ambition pour la commune du Ksar a fini de concocter son programme à soumettre aux électeurs et électrices de sa commune et continue à peaufiner sa stratégie.

Les grands axes de son programme tournent autour de l’éducation, pour laquelle il est prévu la construction de nouvelles salles de classes pour décongestionner celles qui existent déjà, la réhabilitation des écoles délabrées, l’extension de celles devenues vétustes.

Pour la santé, il prévoit de réhabiliter et d’élever le plus vieux dispensaire El Hadj en hôpital afin d’octroyer des prestations appropriées aux citoyens de la commune, et partant décongestionner les autres hôpitaux de la capitale. Mais la tâche la plus urgente reste le problème des populations de la Socogim PS.

« il faut trouver rapidement, avec les structures de l’état et les partenaires au développement, une solution idoine aux problèmes des eaux de pluies, des eaux refoulées de la terre, mais aussi les problèmes du réseau d’adduction d’eau. On ne peut pas laisser des citoyen avec les pieds dans l’eau presque tout le temps.»

Le candidat de l’APP prévoit également de trouver une solution rapide aux anciennes gares et garages de la commune, d’offrir aux enfants de sa commune des espaces verts pour leur épanouissement. Les coopératives féminises occupent aussi une place de importante dans le programme du candidat d’APP qui entend mener une campagne offensive pour assouvir son ambition pour le Ksar.

 

Le Calame

Actualités connexes