Affaire Wade: le Sénégal sommé de transférer Bibo Bourgi pour raisons de santé

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

biboAu Sénégal, Bibo Bourgi, incarcéré à Dakar depuis mars 2015, souffre de problèmes de santé. Les Nations unies ont demandé aux autorités sénégalaises de laisser l’un des coaccusés de Karim Wade pour enrichissement illicite se rendre en France pour se soigner.

Accusé d’avoir été le principal prête-nom de Karim Wade (fils de l’ancien président), Bibo Bourgi a été condamné en mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Sa peine de 5 ans de prison a été confirmée début mars 2016. Incarcéré à Dakar, l’homme d’affaires souffre de graves problèmes cardiaques. Ses avocats ont fourni plusieurs documents médicaux attestant qu’Ibrahim Aboukhalil de son vrai nom ne pouvait être soigné au Sénégal. Il y a deux semaines, la Commission d’arbitrage des Nations unies sur le droit commercial  international a demandé à l’Etat sénégalais de le laisser se rendre en France pour raisons de santé. Une demande jugée « scandaleuse » par le garde des Sceaux sénégalais. Il faut faire droit à la demande de Bibo Bourgi mais aussi aux décisions du tribunal arbitral. Je souhaite que les autorités françaises interviennent à nouveau pour demander aux autorités sénégalaises de permettre à Bibo Bourgi d’être soigné en France

Pervenche Berès interpelle le président du Parlement européen pour lui demander d’intervenir auprès du président sénégalais

Actualités connexes