Affaire El-Béchir : la Cour suprême rejette la demande d’appel du gouvernement sud-africain

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

elbechirLa Cour suprême d’appel considère illégale la décision du gouvernement sud-africain de ne pas avoir arrêté le président soudanais en juin dernier, dans un jugement rendu ce mardi, confortant les décisions antérieures de la justice sud-africaine dans cette polémique.

Justice : la CPI demande à l’Afrique du Sud d’expliquer la non arrestation d’Omar el-Béchir

« La décision du gouvernement sud-africain de ne pas arrêter Omar Al-Bashir n’était pas compatible avec la loi sud-africaine. Pour cette raison, la demande a été rejetée », a déclaré la juge Carole Lewis, citée par le Mail and Guardian, le 15 mars 2015.

« L’immunité, quelle qu’elle soit, y compris l’immunité de chef d’État, ne s’oppose pas à la poursuite de crimes internationaux », explique la Cour suprême dans ses conclusions.

Actualités connexes