Affaire d’enlèvement à Boghé

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

kidnapL’histoire du jeune Moussa Ould Ramdane, un enfant de 13 ans qu’un homme répondant au nom de Bilal Ould Brahim a essayé de kidnapper il ya une semaine à Boghé est toujours pendante devant la brigade de Boghé.

Tout avait commencé lorsque le petit Moussa qui nageait dans une tamourt à deux kilomètres de la ville avec quatre camarades a « passé » contrat avec Bilal pour travailler avec lui contre un montant de 20.000 Um/Mois. Sans l’avis de ses parents, le petit garçon suivit l’homme qui prétendait aller à Azlat.

Lorsque le soir, les parents de Moussa apprirent par ses petits amis que leur fils est allé avec un inconnu, un groupe d’hommes commence les recherches et ce n’est que vers vingt trois heures que Bilal Ould Brahim et l’enfant Moussa Ould Ramdane sont retrouvés à 25 kilomètres dans le village de Ari Hari.

Conduit directement à la brigade de gendarmerie, le présumé kidnappeur déclare avoir engagé le petit garçon pour l’aider à l’accomplissement de quelques travaux domestiques. Après son audition, il est envoyé dimanche 1er septembre 2013au tribunal d’Aleg. Mais après examen du dossier, le juge chargé de l’affaire ordonne un complément d’informations.

Le dossier est de nouveau renvoyé à Boghé pour y ajouter les éléments manquants de l’instruction. En réaction à cette affaire, les représentations locales d’IRA à Boghé et à Aleg ont organisé des manifestations devant la brigade de gendarmerie de Boghé et le commissariat de police d’Aleg pour suivre, déclarent leurs responsables, l’affaire de près. Selon une source proche de ces bureaux locaux, le Président d’IRA, Birame Ould Dah Ould Abeid pourrait faire le déplacement au Brakna pour de plus amples informations sur l’affaire Moussa Ould Ramdane.

 

 

Le Calame

Actualités connexes