Affaire Biram: Silence “diplomatique” de l’Espagne pour “ménager” le président de l’Ua

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

spagneUne certaine presse ibérique s’étonne du silence de l’Espagne face à l’arrestation de militants de droits de l’Homme en Mauritanie, constate “la presse mauritanienne”.

Selon ces médias, citant une source diplomatique espagnole, la raison tiendrait à l’invitation adressée par le président Mohamed Abdelaiz, président de l’Union Africaine, au Roi Philippe à prononcer un discours le 29 janvier 2015 au sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements prévu à Addis Abeba. Cette allocution qui coincidera avec la fin du mandat du président Aziz à la tête de l’Ua, sera aussi la seconde prise de parole pour le Monarche espagnole après celle du sommet sur le climat en septembre dernier à New York. Selon donc la source espagnole, le Gouvernement espagnol ménage le président Aziz pour éviter tout “geste inopportun qui pourrait nuire aux relations”ou compromettre la présence internationale du Roi. Notons que les autres gouvernements occidentaux, notamment la France et les Etats-Unis, n’ont pas condamné cette arrestation disant “suivre” avec attention le déroulement du procès des militants d’Ira

Actualités connexes